You can't stop thinking

“I’m never gonna hold you like I did / Or say I love you to the kids / You’re never gonna see it in my eyes / It’s not gonna hurt me when you cry / I’m not gonna miss you.” The situation is undeniably hurtful but we can'stop thinking we’re heartbroken over the loss of our beloved ones. "You can't separate peace from freedom because no one can be at peace unless he has his freedom". Malcolm X

A Candle For Remembering

A Candle For Remembering
May this memorial candle lights up the historical past of our beloved Country: Rwanda, We love U so much. If Tears could build a stairway. And memories were a lane. I would walk right up to heaven. To bring you home again. No farewell words were spoken. No time to say goodbye. You were gone before I knew it And. Only Paul Kagame knows why. My heart still aches with sadness. And secret tears still flow. What It meant to lose you. No one will ever know.

Welcome to Home Truths

The year is 1994, the Fruitful year and the Start of a long epoch of the Rwandan RPF bloody dictatorship. Rwanda and DRC have become a unique arena and fertile ground for wars and lies. Tutsi RPF members deny Rights and Justice to the Hutu majority, to Congolese people, publicly claim the status of victim as the only SurViVors while millions of Hutu, interior Tutsi and Congolese people were butchered. Please make RPF criminals a Day One priority. Allow voices of the REAL victims to be heard.

Everybody Hurts

“Everybody Hurts” is one of the rare songs on this list that actually offers catharsis. It’s beautifully simple: you’re sad, but you’re not alone because “everybody hurts, everybody cries.” You’re human, in other words, and we all have our moments. So take R.E.M.’s advice, “take comfort in your friends,” blast this song, have yourself a good cry, and then move on. You’ll feel better, I promise.—Bonnie Stiernberg

KAGAME - GENOCIDAIRE

About US

AS Foundation Founder, Webmaster, Editor-in-chief and Publisher. Search and meet Libre Penseur, the Man who stands firm on his priniciples. I am working for a pro-peace humanitarian organization with no political agenda. Make your voice heard around the globe. You think it, you write it. Dear SurViVors: Nobody’s going to help you. It’s all up to you. Make it happen for yourself. However, there's a common knowledge to remember : "No man is an island". Will be possible for me to realize my dream and say : *.*The war is over, the hunting trip on Hutus comes to an end, the Evil is taken away, the reign of Terror comes to an end in Rwanda, my beloved homeland. As we stand on the precipice of Paul Kagame war crimes, crimes against humanity and crimes of genocide, call on the Regime change in Rwanda. Will you just sit back and watch Paul Kagame destroying the Human kind or will you stand up with African SurViVors and make your voice heard? Nothing is said about Kagame's arrest. Many are asleep, wrapped up their day to day lives. However, if and if you are awake, it is your responsibility to wake others! Spread the word, Ask for Paul Kagame's removal and indictment, take action.*.*

Paul Kagame admits ordering...

Paul Kagame admits ordering the 1994 assassination of President Juvenal Habyarimana of Rwanda.

Why did Kagame this to me?

Why did Kagame this to me?
Can't forget. He murdered my mother. What should be my reaction? FYI: the number of orphans in Rwanda has skyrocketed since the 1990's Kagame's invasion. Much higher numbers of orphans had and have no other option but joining FDLR fighters who are identified as children that have Lost their Parents in Kagame's Wars inside and outside of Rwanda.If someone killed your child/spouse/parent(s) would you seek justice or revenge? Deep insight: What would you do to the person who snuffed the life of someone I love beyond reason? Forgiving would bring me no solace. If you take what really matters to me, I will show you what really matters. NITUTIRWANAHO TUZASHIRA. IGIHE KIRAGEZE.If democracy is to sell one's motherland(Africa), for some zionits support, then I prefer the person who is ready to give all his live for his motherland. Viva President Putin!!!

RPF committed the unspeakable

RPF committed the unspeakable
The perverted RPF committed the unspeakable.Two orphans, together against the world. Point is the fact that their parents' murder by Kagame & RPF held no shock in the Western world. Up to now, kagame and his death squads still enjoy impunity. What goes through someone's mind as they know RPF murdered their parents? A delayed punishment is actually an encouragment to crime. “I always think I am a peaceful person but if someone harmed someone near and dear to me, I don't think I could be so peaceful. I would like to believe that I would seek justice - I would devote myself to bringing the 'perp' to a non-happy ending but would that be enough? You'd have to be in the situation I suppose before you could actually know how you would feel or what you would do”. Jean-Christophe Nizeyimana, Libre Penseur

Inzira ndende

Search

Hutu Children & their Mums

Hutu Children & their Mums
Look at them ! How they are scared to death. Many Rwandan Hutu and Tutsi, Foreign human rights advocates, jounalists and and lawyers are now on Death Row Waiting to be murdered by Kagame and his RPF death squads. Be the last to know.

Rwanda-rebranding

Rwanda-rebranding-Targeting dissidents abroad, despite war crimes and repression Rwanda has “A well primed PR machine”, and that this has been key in “persuading the key members of the international community that it has an exemplary constitution emphasizing democracy, power-sharing, and human rights which it fully respects”. It concluded: “The truth is, however, the opposite.” Rwanda has hired several PR firms to work on deflecting criticism, and rebranding the country.
A WELL PRIMED PR MACHINE
PORTLAND COMMUNICATIONS, FRIENDS OF RWANDA, GPLUS, BTP ADVISERS
AND BTP MARK PURSEY, THE HOLMES REPORT AND BRITISH FIRM RACEPOINT GROUP

HAVE ALWAYS WORKING ON THE REBRANDING OF RWANDA AND WHITEWASHING OF KAGAME’S CRIMES
Targeting dissidents abroad One of the more worrying aspects of Racepoint’s objectives was to “Educate and correct the ill informed and factually incorrect information perpetuated by certain groups of expatriates and NGOs,” including, presumably, the critiques of the crackdown on dissent among political opponents overseas. This should be seen in the context of accusations that Rwanda has plotted to kill dissidents abroad. A recent investigation by the Globe and Mail claims, “Rwandan exiles in both South Africa and Belgium – speaking in clandestine meetings in secure locations because of their fears of attack – gave detailed accounts of being recruited to assassinate critics of President Kagame….

Ways To Get Rid of Kagame

How to proceed for revolution in Rwanda:
  1. The people should overthrow the Rwandan dictator (often put in place by foreign agencies) and throw him, along with his henchmen and family, out of the country – e.g., the Shah of Iran, Marcos of Philippines.Compaore of Burkina Faso
  2. Rwandans organize a violent revolution and have the dictator killed – e.g., Ceaucescu in Romania.
  3. Foreign powers (till then maintaining the dictator) force the dictator to exile without armed intervention – e.g. Mátyás Rákosi of Hungary was exiled by the Soviets to Kirgizia in 1970 to “seek medical attention”.
  4. Foreign powers march in and remove the dictator (whom they either instated or helped earlier) – e.g. Saddam Hussein of Iraq or Manuel Noriega of Panama.
  5. The dictator kills himself in an act of desperation – e.g., Hitler in 1945.
  6. The dictator is assassinated by people near him – e.g., Julius Caesar of Rome in 44 AD was stabbed by 60-70 people (only one wound was fatal though).
  7. Organise strikes and unrest to paralyze the country and convince even the army not to support the dictaor – e.g., Jorge Ubico y Castañeda was ousted in Guatemala in 1944 and Guatemala became democratic, Recedntly in Burkina Faso with the dictator Blaise Compaoré.

Almighty God :Justice for US

Almighty God :Justice for US
Hutu children's daily bread: Intimidation, Slavery, Sex abuses led by RPF criminals and Kagame, DMI: Every single day, there are more assassinations, imprisonment, brainwashing & disappearances. Do they have any chance to end this awful life?

Malcolm X Quotes

Killing Hutus on daily basis

Killing Hutus on daily basis
RPF targeted killings, very often in public areas. Killing Hutus on daily basis by Kagame's murderers and the RPF infamous death squads known as the "UNKNOWN WRONGDOERS"

RPF Trade Mark: Akandoya

RPF Trade Mark: Akandoya
Rape, torture and assassination and unslaving of hutu women. Genderside: Rape has always been used by kagame's RPF as a Weapon of War, the killings of Hutu women with the help of Local Defense Forces, DMI and the RPF military

The Torture in Rwanda flourishes

The Torture in Rwanda flourishes
How torture flourishes across Rwanda despite extensive global monitoring

Fighting For Our Freedom?

Fighting For Our Freedom?
We need Freedom, Liberation of our fatherland, Human rights respect, Mutual respect between the Hutu majority and the Tutsi minority

KAGAME VS JUSTICE

Tuesday, November 18, 2014




[Since 1994, the world witnesses the horrifying Tutsi minority (14%) ethnic domination, the Tutsi minority ethnic rule with an iron hand, tyranny and corruption in Rwanda. The current government has been characterized by the total impunity of RPF criminals, the Tutsi economic monopoly, the Tutsi militaristic domination, and the brutal suppression of the rights of the majority of the Rwandan people (85% are Hutus)and mass arrests of Hutus by the RPF criminal organization =>AS International]




Stephen Sackur talks to Rwanda's president, Paul Kagame, The Rwandan Genocide mastermind


Kagame Hard Talk Video par Paul899


The killing Fields - Part 1


The killing Fields - Part1- Meilleur résolusion par xiao_wuu


The killing Fields - Part 2



The killing Fields - Part 3


The Killing Flields - Part 3 par xiao_wuu


 Prof . Allan Stam: Understanding the Rwanda Genocide - Full version



Documentary: RWANDA'S UNTOLD STORY


Rwanda's Untold Story Documentary from RDI-Rwanda Rwiza on Vimeo.

Rethinking Rwanda - Prof. Davenport


Peter Erlinder comments on the BBC documentary "Rwanda's Untold Story

 Isaiah 42-46: “Hear, you deaf.  Look, you blind, and see!
The Truth can be buried and stomped into the ground where none can see, yet eventually it will, like a seed, break through the surface once again far more potent than ever, and Nothing can stop it. Truth can be suppressed for a "time", yet It cannot be destroyed. ==> Wolverine
Thursday, November 6, 2014







[Since 1994, the world witnesses the horrifying Tutsi minority (14%) ethnic domination, the Tutsi minority ethnic rule with an iron hand, tyranny and corruption in Rwanda. The current government has been characterized by the total impunity of RPF criminals, the Tutsi economic monopoly, the Tutsi militaristic domination, and the brutal suppression of the rights of the majority of the Rwandan people (85% are Hutus)and mass arrests of Hutus by the RPF criminal organization =>AS International]


Le 01 octobre2014, la chaîne britannique de télévision publique BBC Two a diffusé pour la première fois un documentaire intitulé « Rwanda’s Untold Story ».
Aussitôt, dans les cercles du pouvoir à Kigali, ce fut un tollé. Les réactions le plus souvent épidermiques et dictées par les services de propagande officiels ont éclaté dans tous les sens. A Kigali même, des jeunes « Intore », la milice du parti-Etat qu’est le FPR, a été jetée dans les rues pour scander des slogans hostiles à la BBC tout en chantant les louanges du président Kagame.  Les femmes aussi furent mises à contribution : des centaines parmi elles ont convergé vers le bureau local de la BBC dans un quartier de Kigali, mais certaines d’entre elles croyaient encore être là pour dénoncer «  l’Allemagne qui avait arrêté leur Rose Kabuye » !
A Londres, toutes les représentations du régime en Europe reçurent ordre d’acheminer des manifestants devant le siège de la BBC. Sur le plan des mesures gouvernementales, les émissions de la BBC en langue Kinyarwanda furent suspendues au Rwanda sans que l’on sache pourquoi étant donné que le documentaire est en anglais et qu’il est diffusé sur la seule chaîne TV accessible à quelques rares privilégiés rwandais. Mais, ce n’était pas fini car l’inénarrable ministre des Affaires étrangères et porte-parole du gouvernement Louise Mushikiwabo déclara entre-temps que son gouvernement étudiait encore la réponse à réserver à la BBC suite à cet « affront » fait au « Rwanda » et à son cher président Paul Kagame. Il semble que la fameuse réponse ne va pas tarder à venir puisque Kigali vient de mettre en place une Commission dite « Des experts pour analyser le documentaire de la BBC, Rwanda : Untold Storry ».
Avant de réfléchir sur la nécessité, de voir la mission et la composition pour le moins bizarre de cette Commission, il y a lieu de se poser la question de savoir pourquoi ce simple documentaire de quelques minutes a fait sortir de ses gonds un des régimes les plus prétentieux du monde. A défaut d’apporter une réponse absolue, force est de constater ce qui suit :
- Le petit documentaire s’attaque et fait écrouler les mythes fondateurs du régime du FPR-Inkotanyi, mythes dont il tire une légitimité à laquelle il ne pourrait jamais prétendre. En effet, jusqu’ici, la conquête du pouvoir par une armée étrangère était présentée comme une mission humanitaire « pour arrêter un génocide ».
Dans ce cadre, les mensonges du régime même les plus grossiers étaient tolérés sinon occultés par la même communauté internationale pour ne pas embarrasser leur protégé. C’est ainsi que les statistiques fantaisistes ont été admises comme fiables dès lors qu’elles allaient dans le sens de la propagande du FPR. Pour la première fois, le documentaire de la BBC a osé sortir de ce carcan, sans polémique,  mais par un raisonnement et des calculs élémentaires. 

- Paul Kagame étant l’auteur de l’élément déclencheur du génocide à savoir l’assassinat du président Habyarimana le 6 avril 1994, au lieu de se glorifier de cet « acte de guerre » comme il commençait à le clamer tout haut après le forfait, avait été sommé par ses complices et maîtres de tout nier et avait reçu toutes les assurances pour l’aider à en être disculpé. Le documentaire de la BBC lui ouvre les yeux et lui montre que ces grandes puissances qui l’ont poussé dans sa conquête du pouvoir savent tout ce qui s’est passé et sont à mesure de le révéler au monde quand bon leur semble.
- Avec les témoignages de personnalités comme Carla Del Ponte qui fut Procureur du Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR) et qui démontrent que Kagame et son FPR ont bénéficié d’une impunité voulue et exigée par les puissances qui pourtant étaient au courant des crimes que son armée commettait, n’augurent rien quant à l’avenir du dictateur et de son régime le moment où les mêmes puissances n’auront plus besoin de lui.
- Enfin, sur le plan interne, le documentaire détruit en quelques minutes la propagande du régime tutsi dans son entreprise de lavage des cerveaux et de chosification de la majorité hutu qui se caractérise par des campagnes et décisions controversées comme : le bannissement de la langue française dans l’enseignement sans transition ; la diabolisation des régimes d’avant 1994 et la réécriture de l’histoire du pays selon l’idéologie de l’UNAR ancêtre du FPR actuel parti-état ou la chasse aux opposants avec l’accusation vague et passe-partout de « véhiculer l’idéologie du génocide ».
Ce constat peut amener n’importe quel dictateur même le plus téméraire et inconscient à s’alarmer. Voilà pourquoi le documentaire de la BBC dérange au plus haut niveau le pouvoir dictatorial de Paul Kagame.

Une « Commission BBC » 

Comme on l’a vu, le régime vient de mettre en place une commission nationale chargée de se pencher sur le documentaire de la BBC. Sans autre précision sur sa mission, on peut supposer qu’elle doit rassembler les éléments pouvant amener le gouvernement rwandais à porter plainte contre la BBC et demander des dommages et intérêts et même plus loin servir de base à ce que des lois internationales  sanctionnent ce genre de publications, à savoir celle qui critiquerait le régime en place au Rwanda. Cependant en considérant la composition même de cette commission, nous pensons que le chemin est encore long et que ce n’est pas celle-ci qui contribuera à faire admettre au Monde que la propagande du FPR véhiculée depuis son invasion du Rwanda venant d’Ouganda en 1990 doit être prise comme «  la vérité absolue sur ce qui s’est passé au Rwanda ».
Composition de la « Commission BBC »

La commission est composée de cinq personnalités. Mais trois d’entre elles ont d’emblée attiré notre attention car leur profil permet de se faire une idée sur la qualité du rapport final qu’ils vont produire et la crédibilité à lui accorder.

Martin Ngoga

Ce tutsi qui est né et grandi en Tanzanie a été, après la prise du pouvoir du FPR, le représentant du Rwanda auprès du TPIR à Arusha. Il s’est alors distingué dans la chasse aux collaborateurs des avocats de la défense, à l’intimidation des témoins à décharge et à la mise en place d’un véritable « syndicat de délateurs » appelés abusivement témoins à charge. Il reçut alors une promotion spectaculaire et devint « Procureur général du Rwanda ».  A ce poste prestigieux, il se distingua dans la fabrication et la publication des listes sauvages de ceux qu’il appelait les « génocidaires » en alertant toutes les polices du monde notamment Interpol qui exécutait sans broncher ses injonctions. Il s’est avéré que sur ses listes figuraient même des personnes décédées bien avant 1990 mais dont les nouveaux maîtres du pays voulaient faire condamner pour s’emparer de leurs propriétés ou dissuader leurs proches de revenir au Rwanda tout en les déstabilisant dans les pays d’exil.
C’est sûrement lui qui va rédiger l’Acte d’Accusation dans des termes qui lui sont familiers quand il s’agit d’accuser les « génocidaires »  ou les « négationnistes ». Quelle crédibilité auront les conclusions du « Commissaire » Martin Ngoga ?

Mfizi Christophe

Ce hutu originaire de Gisenyi comme l’ancien président Habyarimana fut pendant plus de 15 ans le tout puissant directeur de l’Office Rwandais d’Information (ORINFOR), le service étatique qui gérait les médias notamment la Radio Rwanda ainsi que la presse écrite du régime. Il fit sensation quand à la faveur du multipartisme, il changea son fusil d’épaule pour rejoindre l’opposition naissante qui flirtait avec la rébellion du FPR qui avait attaqué le pays à partir d’Ouganda en octobre 1990. Christophe Mfizi, pour ses talents littéraires, fut alors mis à profit pour diaboliser le président Habyarimana qui, malgré tout, restait populaire dans la population. L’on se souviendra de son fameux pamphlet « Ikiguri-Nunga » ou « Le Réseau Zéro » dans lequel il « révélait » ou inventait l’existence d’une organisation criminelle évoluant dans le cercle restreint du président Habyarimana. Une dizaine d’années plus tard, le même Christophe Mfizi était confondu devant le TPIR et il fut incapable d’établir formellement l’existence de son fameux « Réseau Zéro » dont l’un des membres présumé alors jugé parle le TPIR était principalement accusé d’appartenir. Il fut si confus que le Procureur du TPIR n’osa pas présenter  son rapport d’expertise comme pièce à conviction, malgré que Christophe Mfizi  avait perçu une somme de 10.000 dollars pour élaborer ce document fantaisiste intitulé « Le Réseau zéro B ». L’accusé, dont au passage le nom avait servi à Mfizi de donner le titre à son pamphlet de 1991, fut acquitté de tous les chefs d’accusations. Auparavant Christophe Mfizi aura acquis le titre « à vie » d’Ambassadeur, puisqu’en 1994, en guise de remerciement, le FPR après sa prise du pouvoir, le nomma Ambassadeur du Rwanda à Paris. Arrivé à son poste, il se rendit à l’évidence : il n’était qu’un faire-valoir. En effet il était constamment humilié par ses «  subordonnés formels » mais en réalités ses patrons car ils étaient des tutsi venus d’Ouganda. On raconte même qu’il lui arrivait d’être giflé par son chauffer ! De guerre lasse, il démissionna et demanda l’asile politique en France. Hélas !, confronté aux aléas de la vie de réfugié auxquels s’ajoutaient les problèmes d’ordre privé, C.Mfizi se résolut à refaire allégeance à Paul Kagame qui, dans son « indulgence proverbiale », le reprit parmi les Hutu de service.
Voici l’homme qui est ajourd'hui appelé à juger le documentaire de la BBC et à faire des recommandations au gouvernement de Kagame. Quelle crédibilité sera-t-elle accordé aux recommandations du vieux Mfizi vus son parcours et surtout sa situation actuelle ?

Evode Uwizeyimana

Alors là, avec Evode Uwizeyimana, le FPR a touché le fond du ridicule. Voici un garçon qui, il y a encore quelques mois, d’abord comme un « jeune  juriste vivant au Canada », ne tarissait pas de reproches envers le régime du FPR surtout sur les antennes de la …BBC ; voici un mec qui, il y a à peine quelques mois, était membre du parti d’opposition RDI Rwanda Rwiza, mis en place par l’ancien Premier ministre Faustin Twagiramungu, n’a cessé de pourfendre le régime pour ses crimes et diverses violations des droits de l’homme ; voici un homme qui, après un problème familiale qu’il eut au Canada, a négocié et obtenu son retour au Rwanda où il fut nommé « Conseiller » au ministère de la Justice et qui, dans sa première interview à Kigali, n’a pas nié ses prises de positions antérieures hostiles au régime  et a évoqué la prescription et le classement sans suite...  Et c’est ce même homme qui doit juger, en tant que « spécialiste du droit », le documentaire de la BBC ! Quelle crédibilité accorder aux considérations de « Maître » Evode Uwizeyimana ?

En conclusion

Le régime Kagame a certes été touché et ébranlé dans  ses fondements par le documentaire de la BBC « Rwanda's Untold Story ». Mais ses réactions sont ridicules, disproportionnées et non productives. Il en va de même de cette « Commission » composée de personnalités qui peuvent se revendiquer de tout comme  l’arbitraire (Martin Ngoga), la mesquinerie ( Christophe Mfizi) et l’opportunisme primaire (Evode Uwizeyimana) ; mais surtout pas de commissaires indépendants. On croyait qu’après 20 ans de pouvoir et 24 ans de propagande mensongère, le FPR pouvait nous réserver mieux dans sa lutte pour sa survie. Hélas !, c’est raté.

Jane Mugeni

05/11/2014

The Truth can be buried and stomped into the ground where none can see, yet eventually it will, like a seed, break through the surface once again far more potent than ever, and Nothing can stop it. Truth can be suppressed for a "time", yet It cannot be destroyed. ==> Wolverine
Sunday, November 2, 2014













The blog of African Survivors International is like a library or a public park where we can all go to think, learn and get the trustful information about the Truth on Rwanda.
African survivors survives on donations averaging about €10.

Now is the time we ask. If everyone reading this right now gave €2, our fundraiser would be done within an hour.
The Truth can be buried and stomped into the ground where none can see, yet eventually it will, like a seed, break through the surface once again far more potent than ever, and Nothing can stop it. Truth can be suppressed for a "time", yet It cannot be destroyed. ==> Wolverine

Rescue War orphans

Medical problems :tuberculosis, malaria, gastroenteritis, dehydration and intestinal infestation. Provide them,meal, clothing,education,safe place to live and grow.

Human and Civil Rights

Human Rights, Mutual Respect and Dignity For all Rwandans : Hutus - Tutsis - Twas

KIBEHO: The Rwandan Auschwitz

Kibeho Concetration Camp. http://www.pbase.com/kleine/image/113753109

Stephen Sackur’s Hard Talk.

Gén. D. Tauzin Demande Justice

Le Général Tauzian réclame la Justice pour la France et pour les Soldats français. Les Présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande ne font que ridicuriser les soldats français qui payent de leurs vies pour la France. Plutôt que rendre hommage à la France et à l'armée française, ils n'ont fait que prendre partie pour l'ennemi de la France. Il l'explique dans le vidéo qui suit:

Prof. Allan C. Stam

Prof. Allan C. Stam Mich.University U-M Professor of Political Science and Faculty Associate at the Center for Political Studies Prof. Allan C Stam Michigan University Understanding the Rwanda Genocide - Full version

The killing Fields - Part 1

The killing Fields - Part II

Daily bread for Rwandans

The killing Fields - Part III

Prof. Christian Davenport

Prof. Christian Davenport Michigan University & Faculty Associate at the Center for Political Studies

Time has come: Regime change

Drame rwandais- justice impartiale

Carla Del Ponte, Ancien Procureur au TPIR:"Le drame rwandais mérite une justice impartiale" - et réponse de Gerald Gahima

Sheltering 2,5 million refugees

Credible reports camps sheltering 2,500 million refugees in eastern Democratic Republic of Congo have been destroyed. The UN refugee agency says it has credible reports camps sheltering 2,5 milion refugees in eastern Democratic Republic of Congo have been destroyed.

Latest videos

Peter Erlinder comments on the BBC documentary "Rwanda's Untold Story Madam Victoire Ingabire,THE RWANDAN AUNG SAN SUU KYI

Rwanda, un génocide en questions


Bernard Lugan présente "Rwanda, un génocide en... par BernardLugan Bernard Lugan présente "Rwanda, un génocide en questions"

Nombre de Visiteurs

free counter

Popular Posts - Last 7 days

Archives

Everything happens for a reason

Bad things are going to happen in your life, people will hurt you, disrespect you, play with your feelings.. But you shouldn't use that as an excuse to fail to go on and to hurt the whole world. You will end up hurting yourself and wasting your precious time. Don't always think of revenging, just let things go and move on with your life. Remember everything happens for a reason and when one door closes, the other opens for you with new blessings and love.

Nothing Compares 2 U

Your comment if you LIKE IT. All for Human rights

Name

Email *

Message *

Rwanda's dictatorship in video

Loading...